Alfred Eibel dans Valeurs actuelles (03.10.2013)

Traité de pauvre type, le responsable d’une grande bibliothèque se sent atteint au plus profond de son être. Il constate que sa femme n’est pas belle (ça peut arriver, et la réparation coûte cher), se sait méthodique sans passion, prisonnier d’une routine sans faille, allergique aux responsabilités, comme le Bartleby de Melville. Lecteur assidu, il déteste les histoires de famille, ne souffre pas de faire du surplace. Découvrons Michel Layaz, qui suit avec une attention soutenue les dérives du monde contemporain et les dissèque d’un scalpel acéré.