RTS – Entre les lignes – Jean-Marie Félix – Le Tapis de course (09.10.2013)

 

Brève de l’émission

Michel Layaz : « Le Tapis de course »

« Pauvre type! » Comment deux petits mots de rien, deux mots dits presque à la légère et sur un ton parfaitement neutre, peuvent-ils ébranler toute une vie de certitudes?… Démonstration brillante et implacable dans « Le Tapis de course », le onzième et dernier opus de Michel Layaz. Un temps fort de la rentrée littéraire.

Le narrateur dit « je ». Il s’épanche et se répand, mais il n’a pas de nom. Anonyme il est, anonyme il restera – à moins peut-être que celui qui le lit s’y reconnaisse?! Tout commence un sinistre 22 août. Précisément dans la file d’une caisse de supermarché. C’est là que ce pauvre type est lâché avec désinvolture. Je en reste bouche bée. Il bouillonne. Va répliquer, veut frapper « lui bouffer la langue ». Trop tard, le jeune homme a déjà disparu. Mais le poison est dans la pomme. Un comble! Notre homme, bibliothécaire de profession, chef du Secteur Littérature et Philosophie de la grande bibliothèque et roi de la pique assassine, en perd ses mots. Faut-il les dire, les écrire? Existe-t-il seulement des mots assez forts pour colmater pareil séisme?

Tantôt truculent, tantôt joyeux, tantôt frondeur ou introspectif, Michel Layaz a déjà amplement démontré son plaisir et son talent à pétrir la langue française. Et bien celui qui avoue entretenir un rapport charnel avec l’écriture, celui qui entend en faire une véritable offrande à la langue, se révèle aujourd’hui tout aussi habile, efficace et impitoyable pour sonder les lâchetés et la noirceur de l’âme humaine.

Par Marlène Métrailler
Lectures : Edmond Vullioud

Source: http://www.rts.ch/espace-2/programmes/entre-les-lignes/