Plume au vent (juin 2005)

La Demeure est un internat qui accueille quarante jeunes garçons qui, pour une raison ou une autre, ne peuvent pas suivre une scolarité normale, en bref, qui ne sont pas comme les autres. Mais à vrai dire, comme le montre le narrateur, lui-même pensionnaire à La Demeure, tout sort de l’ordinaire dans cet institut marginal où la souffrance côtoie le bonheur : à commencer par la directrice, Mme Vivianne, qui dirige d’une main de maître cette maison à laquelle elle est liée corps et âme, et le personnel, composé de peronnalités généreuses et quelque peu extravagantes.

Avec cet excellent nouveau roman, Michel Layaz démontre une fois encore la puissance de son écriture et sa capacité à faire surgir tout un monde vibrant d’humanité qui ne ressemble à nul autre.